Les thérapies ciblées


 
 
Les thérapies ciblées représentent une nouvelle catégorie de traitement du cancer. Leur développement avant commercialisation est très différent de celui des chimiothérapies classiques. L'objectif des médicaments de cette famille est de bloquer une voie de signalisation spécifique du développement tumoral comme la croissance cellulaire ou l'angiogénèse ou de cibler une anomalie caractéristique d'un type de tumeur comme HER 2 dans le cancer du sein.

Ces médicaments peuvent être utilisés seuls, en association entre eux, ou en association avec des chimiothérapies classiques. Leur durée de prescription est variable, de quelques mois à plusieurs années, voire de façon indéfinie, et ce en fonction de la situation tumorale et du type de maladie.

Le mode d'administration est variable : voie intraveineuse en courte perfusion pour les médicaments classés comme anticorps monoclonaux, voie orale pour les médicaments de la famille des inhibiteurs des tyrosines kinases (que l'on pourrait comparer à un boost énergétique de la tumeur).

Les premiers médicaments ont des noms très compliqués se terminant en ‘mab' (pour monoclonal antibodies ). Les médicaments de la seconde catégorie se terminent par le suffixe ‘ib'.
 
     
 
 
 
Structure d'un anticorps monoclonal ‘ab'
 
     
 
 
 
L'angiogénèse tumorale
 
     
 
 
 
Les inhibiteurs de tyrosine kinase ‘ib'
 
     
  Dans le tableau suivant, sont résumées les grandes différences par rapport à la chimiothérapie dite conventionnelle.  
     
 
CT conventionnelle
Thérapie ciblée
Action sur un grand mécanisme cellulaire, basée sur le différentiel de réparation des cellules saines/tumorales
Action ciblée sur une voie de signalisation tumorale
Action cytotoxique Réponse anti-tumorale augmentant avec le nombre de drogues utilisées
Action cytostatique ou cytotoxique ?
Effets secondaires aigus liés à l ' atteinte des tissus sains notamment ceux à renouvellement rapide
Effets secondaires de classe
Mais pas toujours……
Effets secondaires tardifs liés à l ' atteinte des tissus sains à renouvellement lent
Effets tardifs ?
 
     
 
Les avantages potentiels de ces traitements sont la possibilité de reconnaître les cancers « sensibles » au traitement parce qu'ils expriment l'anomalie ciblée et une efficacité rattrapée dans certains cancers chimio-résistants.

Les thérapies ciblées comprennent plusieurs classes de médicaments :


1/ Les anticorps monoclonaux, "les mab", dirigés contre la partie extracellulaire des voies de signalisation (à la surface des cellules). Il en existe plusieurs sortes :


- les "omab" d'origine murine,
- les "ximab" chimères (environ 10% - 40% murin, 60 - 90% humain),
- les "zumab" humanisés comportant une infime partie d'origine murine
- les "mumab" à 100% d'origine humaine.

2/ Les petites molécules, les "ib", agissant sur les voies de signalisation à l'intérieur des cellules le plus souvent. Il en existe plusieurs sortes : les inhibiteurs de tyrosine/thréonines kinases, les inhibiteurs de mTOR etc…

3/ Les molécules hybrides comme le VEGF-Trap

4/ Les oligonucléotides, petits fragments d'ARN.

De nombreuses thérapies ciblées sont en cours de développement. Parmi celles qui sont maintenant commercialisées, nous pouvons citer ici quelques exemples significatifs :

- Trastuzumab (Herceptin ® ), utilisé dans les cancers du sein dit ‘Her2' positif et certains cancers de l'estomac,
- Cetuximab (Erbitux ® ), utilisé dans les cancers du colon, les cancers ORL, les cancers bronchiques,
- Bevacizumab (Avastin ® ) : utilisé dans les cancers du colon, les cancers du rein, les cancers bronchiques, les cancers du sein, les cancers de l'ovaire,
- Rituximab (Mabthéra ® ), utilisé dans les lymphomes,
- Erlotinib (Tarceva ® ) et Gefetinib (Iressa ® ), utilisés dans les cancers bronchiques,
- Sunitinib (Sutent ® ), utilisé dans les cancers du rein,
- Lapatinib (Tyverb
® ), utilisé dans les cancers du sein,
- Imatinib (Glivec ® ), utilisé dans les sarcomes gastriques, les tumeurs desmoïdes et certaines leucémies,
- Temsirolimus (Toricel ® ), utilisé dans les cancers du rein

Tous ces médicaments font encore l'objet de programme de développement en cancérologie et en hématologie maligne et nombre de nouvelles molécules sont en phase précoce de développement.

 
 


Au sein du service d'oncologie médicale, il a été créé une Cellule Information Conseil des Thérapies Ciblées des Cancers pour aider les cancérologues à mieux gérer les effets secondaires de ces molécules nouvelles.

 
     
       
maj : 11/03/2012
copyright@somht.com