Les effets secondaires des chimiothérapies
   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Sexualité et cancer
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
     
 
Sexualité et Cancer
 
     
 
Deux activités particulières accompagnent les patients présentant un haut risque de cancer ou un cancer à Tenon, dans le cadre d’une collaboration entre le service d’oncologie médicale et le service de gynécologie obstétrique médecine de la reproduction.

1- Le centre de suivi des femmes à haut risque de cancer du sein et de l’ovaire. Ce centre assure le dépistage personnalisé des cancers, leur prise en charge et le conseil concernant la contraception, la grossesse et la ménopause, des personnes présentant un risque cumulé de cancer du sein supérieur à 20%. Ces personnes peuvent avoir une mutation constitutive délétère d’un pour des gènes de prédisposition héréditaires de cancer du sein et/ou de l’ovaire i.e. BRCA1 BRCA2 PTEN TP 53 … ; une histoire familiale à haut risque sans mutation identifiée, ou une lésion histologique bénigne à haut risque (Hyperplasies canalaires atypiques, lobulaires atypiques, carcinome lobulaire in situ).

2- Le conseil autour du cancer et de la fonction ovarienne.
Il comporte l’information des femmes jeunes sur l’impact de la chimiothérapie sur la fonction ovarienne et organisation de la préservation de la fertilité, le conseil pour la contraception dans cette période, la prise en charge des difficultés induites par l’insuffisance ovarienne secondaire à la chimiothérapie

Le centre de suivi des femmes à haut risque de cancer du sein et de l’ovaire

Ce centre labellisé par l’INCA, qui lui apporte également son soutien financier, regroupe autour des personnes à haut risque un groupe pluridisciplinaire. Il s’agit du premier centre créé à l’APHP. Il comporte des chirurgiens gynécologues et sénologues ( Pr Darai, Dr Ballester , Dr Zilberman), des oncogénéticiens (Pr Soubrier, Dr Fajac ) , une endocrinologue (Pr Chabbert-Buffet ), des radiologues (Dr Chopier , Dr Thomassin Naggara ), une anatomopathologiste (Dr Antoine ), un oncologue médical (Dr Gligorov ) des chirurgiens plasticiens (Dr Atlan Dr Cuminet et Dr Mottier ), des psychologues (C Boucher et C Lasseron ), 2 IDE (dont une IDE d’annonce), une secrétaire, une ARC.

Ce groupe assure la surveillance et le dépistage, la prophylaxie, ainsi que le conseil en matière de contraception, infertilité, grossesse et ménopause des femmes à haut risque de cancer du sein et de l’ovaire.

De plus dans l’environnement immédiat du centre se trouvent différentes unités qui permettent la prise en charge des patientes en cas de survenue d’une pathologie : le service de chirurgie gynécologique et mammaire et oncoplastie, le service d’oncologie médicale et le service de radiothérapie, le service d’Urologie au sein duquel un centre de suivi des hommes à haut risque de cancer de la prostate a été ouvert en 2009 (Pr Cussenot), le Centre d’AMP de Tenon qui est spécifiquement intéressé à la prise en charge des femmes à haut risque de cancer.

Fertilité et cancer

Les patients en âge de procréer suivis pour un cancer et devant recevoir une chimiothérapie sont invités à prendre rendez vous à la consultation dédiée, après information générale sur la chimiothérapie par l’oncologue. Les patients y reçoivent les informations sur les connaissances actuelles concernant l’impact ovarien ou testiculaire de la chimiothérapie, les possibilités de préservation de la fertilité .
Lorsqu’une option de préservation de la fertilité est choisie par le(la) patient(e) est pris€ en charge dans le centre d’AMP de Tenon pour la cryopréservation de sperme, d’ovocytes, d’ embryons , ou la cryopréservation de cortex ovarien.

Une surveillance de la fonction ovarienne après traitement est également proposée.

Une prise en charge des signes d’insuffisance gonadique en cours de chimiothérapie ou à distance (bouffées de chaleur secheresse vaginale, déficit androgénique) est proposée, ainsi que le dépistage et la prise en charge préventive et curative des facteurs de risque cardiovasculaires et osseux ..
Une prise en charge psychologique est systématiquement offerte , les patients sont vus au minimum deux fois au cours de cette phase de première information , avec leur conjoint chaque fois que possible.

 
     
  N Chabbert-Buffet

PU PH d’endocrinologie Médecine de la Reproduction, Service de Gynécologie Obstétrique, Hôpital Tenon
 

     
       
maj : 02 / 09 / 2013
copyright@somht.com