Le rôle de l'externe en Cancérologie
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
L'étudiant en médecine
 
     
  Le point de vue du chef de service...

L'étudiant en médecine anime un service...
la durée des stages nous améne à recevoir ces étudiants tous les 4 mois.  C'est pour un chef de service et son équipe un moment important et agréable. C'est parfois aussi un temps de remise en question et toujours un moment d'actualisation de notre enseignement.
C'est surtout un moment de vie priviligié, celui du début du compagnonnage...
 
 

L’étudiant en médecine…
Sa place au sein d’un service d’oncologie médicale


 
 
S’inscrivant dans le cadre de ses études, cette spécialité médicale garantit à l’externe un apprentissage très transversal. C’est ainsi que l’oncologie lui permet d’acquérir des connaissances générales et des compétences pratiques le préparant à son parcours.

L’externe développe alors une curiosité le menant à connaitre son patient, à chercher à comprendre son état, ses demandes, son devenir. Il doit réaliser un examen approfondi et une observation le tout en étant guidé par un médecin. Selon ses capacités, il participe à la prise en charge d’un patient, en tentant de comprendre la maladie, de participer aux prescriptions médicales, de faire les demandes d’examens complémentaires le tout en garantissant une bonne tenue du dossier du patient.

En deçà de l’aspect scolastique, l’oncologie apporte un réel enrichissement humain. L’externe peut apporter un soutien psychologique aux patients en étant à leur écoute et en répondant à leurs interrogations, le tout dans un langage simplifié. Accompagnant quotidiennement le patient dans ses soins, il se fera le relais entre le patient et l’équipe médical

L’externat en oncologie médicale regroupe des étudiants en DCEM 1 («4ième année de médecine) et en DCEM 4 (l’année du concours de l’Internat !). Les connaissances et les échéances de chacun étant différentes, leurs objectifs diffèrent quelque peu.
C’est ainsi que l’externe en DCEM 4 se préparera à son futur rôle d’interne. Il peut alors tester ses connaissances et avoir une approche pluridisciplinaire de la médecine. Par ailleurs, il encadre l’externe en DCEM 1 et lui inculque les bases pratiques et théoriques de la médecine.
Les externes découvrent différents aspects de l’oncologie, passant tour à tour à la salle d’hospitalisation, à l’hôpital de jour, à l’unité de soins intensifs et de thérapie cellulaire (« la bulle ») et à la consultation.

En définitive, l’externe fait partie intégrante de l’équipe soignante dans le service d’oncologie.

 
     
       
maj : 16/09/2012
copyright@somht.com