L'onco-gériatrie dans le monde
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

L'Onco-Gériatrie dans le Monde

 
 
La Société Internationale d'Onco-Gériatrie a été créé l'an 2000. Sa création fût précédée des premières expériences ‘grandeur nature' de la mise en commun des expériences respectives des oncologues médicaux et des gériatres. Cette discipline réellement nouvelle s'est développée dans un premier temps sur le site de Tampa, en Floride, état qui a le privilège de faire co-exister le soleil, les gens âgés et les fortunes ! Le second état à se lancer dans cette aventure par le soin et surtout l'enseignement fût la France. L'Institut National du Cancer soutient cette aventure en créant des centres de références destinés à promouvoir le soin et la recherche. Les enseignements se sont répandus, notamment sur Paris, Lyon, PACA, pour ne citer que les plus importants. Nous vous présentons ici la Société Internationale d'Onco-Gériatrie !
 
     
 
La Société Internationale d'Oncologie Gériatrique (SIOG) a été fondée en 2000. L'âge est le principal facteur de risque du cancer et donc, en raison du vieillissement de la population mondiale, nous sommes confrontés à un problème/enjeu épidémiologique majeur.

La SIOG vise à favoriser le développement des professionnels de la santé dans le domaine de l'oncologie gériatrique, afin d'optimiser le traitement des adultes âgés atteints de cancer. Elle encourage les efforts de formation, de recherche, de politique et des soins à l'appui de cette mission.
 
     
 
A l'initiative du Prof. Martine Extermann, Présidente de la SIOG en 2009-2011, une brochure présentant les 10 priorités de la SIOG fut publiée en 2011 grâce à l'appui des représentants nationaux (NR).

Ces 10 priorités couvrent trois domaines principaux :

1. Education : sensibiliser le public au sujet de l'épidémie du cancer chez les personnes âgées dans le monde entier, intégrer l'oncologie gériatrique dans les programmes d'enseignement médical et infirmier, adresser la pénurie de spécialistes en oncologie et gériatrie ainsi que du personnel de santé spécialisé en oncologie gériatrique.

2. Clinique : développer des cliniques interdisciplinaires en oncologie gériatrique, intégrer l'évaluation gériatrique (y compris les co-morbidités ) dans les décisions et les directives en oncologie, traiter les questions d'accès aux soins, y compris les besoins de l'aide-soignant

3. Recherche : Développer, tester et diffuser des outils simples de dépistage, élaborer une définition claire et opérationnelle de la vulnérabilité/fragilité applicable à l'oncologie, améliorer la pertinence des essais cliniques pour les patients âgés, promouvoir une recherche multidisciplinaire de base et translationnelle sur l'interaction du vieillissement et du cancer.

La SIOG a des membres dans plus de 40 pays à travers le monde. Elle honore chaque année un expert de renommée mondiale par le prix Calabresi, nommé d'après son premier président: le Dr Paul Calabresi.

Pour plus d'information : www.siog.org
 
     
     
       
maj : 16/09/2012
copyright@somht.com